Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
10 novembre 2013 7 10 /11 /novembre /2013 14:34

Pour les 40 ans du GIGN, Roland Môntins, ancien chef de groupe, publie un témoignage rare.

Rare, parce qu'enfin un des hommes de ce Groupe mythique prend la peine d'écrire son histoire depuis ses débuts, c'est à dire depuis qu'un jeune sous-lieutenant, Christian Prouteau, a tout mis en oeuvre pour créer cette prestigieuse unité, jusqu'à aujourd'hui.

J'ai eu le privilège de lire en avant première ce témoignage, passant des larmes ( Du sang dans le désert, Les oubliés d'Ouvéa ) au rire, avec des anecdotes que seul un homme du GIGN pouvait nous confier.

J'ai été profondément touchée par l'hommage que Roland Môntins rend à ses ainés.

En effet, pouvons-nous imaginer ces hommes s'entraîner avec des pistolets à plombs, simplement parce qu'il n'y a pas assez de munitions?

Pouvons-nous penser au calvaire enduré par six super gendarmes, otages volontaires, à la merci de Kanacs fanatisés?

Pouvons-nous ressentir l'émotion de Christian Prouteau lorsqu'il porte dans ses bras une fillette tuée par un térroriste?

Avec humilité, émotion et un talent indiscutable, Roland Môntins s'est immergé dans la mémoire collective du Groupe   ( notre GIGN, que de nombreuses nations nous envient ) , afin de nous en révéler ce qui en fait son âme.

Christian Prouteau  signe la préface de cet excellent ouvrage.

Oui Roland, les vrais chefs accompagnent toujours leurs hommes, jusqu'au bout.

 

40 ans

Partager cet article

Repost 0
Published by monique.plantier.over-blog.com - dans Littéraire
commenter cet article

commentaires

Présentation

  • : Le blog de monique.plantier.over-blog.com
  • Le blog de monique.plantier.over-blog.com
  • : Une respiration...
  • Contact

Météo Ardéchoise

Recherche

Autocitation

"Attention, l'abus de certaines lectures peut provoquer une sensation de bien-être"

 

Pages

Liens