Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
16 novembre 2011 3 16 /11 /novembre /2011 18:09

Je suis en colère aujourd'hui.

De plus en plus, dans l'Education Nationale, le vocabulaire employé par les chefs d'établissement appartient à celui du monde des entreprises.

"Il faut se vendre", "Nous perdons des clients", "Il faut quantifier les plus values", " Fixer nos objectifs de réussite", "cibler", "gérer"...

Alors non! Je le dis: un collège n'est pas une entreprise!

Nous ne gérons pas des stocks, des flux.

Nous ne produisons pas de la marchandise.

Nous sommes incapables (oh! que ce mot fait peur) d'évaluer les réelles plus-values apportées par notre enseignement.

Quand je croise un ancien élève qui n'a pas eu son brevet des collèges, mais qui est devenu un père de famille heureux et équilibré, et qui me dit que la salle  113 "c'était son petit coin de paradis", je ne peux pas me dire que nous avons raté notre objectif.

Alors je réagis maintenant avant qu'il ne soit trop tard.

Avant de commencer à culpabiliser et à regarder mes élèves comme de la matière première qu'il convient de transformer en pourcentages de réussite au DNB!!!

 

Partager cet article

Repost 0
Published by monique.plantier.over-blog.com - dans Humeurs - découvertes - partages
commenter cet article

commentaires

Lucie 29/01/2012 20:05


Humm comme je suis d'accord avec vous! Et ce n'est pas seulement au collège...Au lycée, les élèves ne sont plus des élèves mais des bêtes de concours qu'il faut à tout prix faire entrer dans les
pourcentages de réussite, pour gagner des grades et du prestiges, passer du lycée n°120 de la région au n°119! Wouou!! Mais la classe de seconde, c'est la pire! Je me souviens de ma prof d'éco
disant sérieusement à ma mère "Votre fille, faut lui faire faire un CAP plombier, il nous manque des plombiers." A croire que les professeurs sont payés par les ministères pour renflouer les
métiers en manque de personnel... L'école ne forme pas uniquement des futurs acteurs de la société, mais doit surtout faire en sorte que l'élève devienne un adulte sachant faire ses propres
choix. Je suis fière de n'avoir écouté aucun de mes professeurs qui me juraient de continuer les mathématiques et la science, ou de faire un bac technique. Je suis devenue le contraire de ce
qu'ils avaient prévu. 

monique.plantier.over-blog.com 30/01/2012 18:24



Chère Lucie,


Nous nous rejoignons et je suis enseignante. J'espère de tout coeur que vous êtes devenue la "patronne" de votre vie. C'est votre barque et vous en êtes le capitaine! Merci pour votre témoignage.



lami 17/11/2011 13:08



je suis d'accord avec toi et  il est bien dommage de voir nos enfants se transformer  en numéro, en statistique et en pourcentage ...



Présentation

  • : Le blog de monique.plantier.over-blog.com
  • Le blog de monique.plantier.over-blog.com
  • : Une respiration...
  • Contact

Météo Ardéchoise

Recherche

Autocitation

"Attention, l'abus de certaines lectures peut provoquer une sensation de bien-être"

 

Pages

Liens