Overblog Suivre ce blog
Administration Créer mon blog
27 février 2013 3 27 /02 /février /2013 13:18

Comme j'aime le sport, après avoir lu l'excellent ouvrage "Ouvéa:L'histoire vraie" de Michel Lefèvre , j'ai enchaîné avec le tout nouveau roman de David Foenkinos "Je vais mieux", Ed Gallimard 2013.

Un grand écart littéraire, quitte à me casser le compas!

Je n'en suis qu'à la page 154, mais je tiens tout de même à saluer la prouesse technique de l'auteur  (à la page 110 ).

Audiard, où qu'il soit, en reste pantois j'en suis certaine.

Et la petite écriveronne que je suis, en crève de jalousie: Il l'a fait!!!

Je cite donc:

" Un homme chauve à vélo. A l'approche de mon Abribus, il s'est mis à ralentir, comme fasciné. Devant moi, il s'est carrément arrêté un instant:

"  ...

_ ... "

Puis il est reparti, en zigzaguant légèrement. "


Une anthologie dans l'histoire du dialogue.

Un pur bijou minimaliste.

Je ne dirai qu'un mot:

... *

( Sic )

Repost 0
Published by monique.plantier.over-blog.com - dans Littéraire
commenter cet article
24 février 2013 7 24 /02 /février /2013 13:48

Il y a des livres dont on lit les premières lignes et qui vous entraînent jusqu'à la dernière.

"Ouvéa, l'histoire vraie" de Michel Lefèvre, ancien chef de groupe au GIGN, en est un.

Je l'avais rangé sous une pile de livres en attente.

Et puis, à 22h, je l'ai ouvert...pour voir.

"Je pense que c'est le film de Mathieu Kassovitz L'ordre et la morale qui a déclenché chez moi le besoin de reparler de tout ça".

Tiens, quelqu'un qui consent à parler. Quelqu'un qui va me parler vrai.

Je ne l'ai lâché que 3 heures plus tard.

Soucieuse de ne pas bâcler le long travail d'écriture.

En respectant de plus en plus, au fil des pages, celui qui enfin se décidait à révéler. 

Parler de ce qui avait été tant de fois déformé, étouffé, exagéré, diffamé.

Parler comme un ami, à voix douce, calmement, en retenue.

Parler juste pour dire la vérité trop longtemps contenue.

Ce qui remplit le coeur.

On n'interrompt pas un ami. On l'écoute.

Et je l'ai écouté jusqu'au bout.

J'ai découvert l'enfant qui est devenu l'homme.

L'homme qui sauve, quitte à y perdre la vie.

Ou l'âme.

C'est un récit poignant. Parce que digne.

Michel Lefèvre a mené ses hommes en enfer, pour sauver des otages.

Pour sauver ses amis.

Etre chef sous les balles, dans l'horreur végétale où la mort a de multiples visages.

Mener ses hommes en sachant dire "non". Savoir se replier ou au contraire foncer.

C'est une question de seconde...de vie.

Alors, "Chef Michel", ne m'en veuillez pas si aujourd'hui je remercie Mathieu Kassovitz.

Car en réalisant son film malhonnête, il m'a permis de vous lire.

Merci.

bv000008

Repost 0
Published by monique.plantier.over-blog.com - dans Humeurs - découvertes - partages
commenter cet article
9 février 2013 6 09 /02 /février /2013 16:26

577054 356492104433222 768547516 n

Les jeunes connaissent les théorèmes de Pythagore et de Thalès, les cosinus d'un angle aigu, les homophones grammaticaux, les accords dans le groupe nominal, les subordonnées relatives, les antonymes, l'indice de perception de la corruption au Burundi, l'Indice de développement humain, la consommation de coton au Royaume Uni en 1860, l'organisation de l'espace aux Etats-Unis, l'andésite, la subduction, l'asthénosphère, l'aleurode , l'encarsia, le taux de gonatropophines, la disparition des réactifs, la loi d'additivité des intensités dans les circuits présentant des dérivations, le prétérit continu, le génitif, les auxiliaires modaux....

 

A 18 ans, ils ont passé 15 ans de leur vie dans un établissement scolaire, plus de 28 h par semaine, 36 semaines par an.

 

Mais  parfois, ils ont peur de grandir, peur de vivre, peur de ne pas ressembler aux autres c'est à dire avoir la même coupe de cheveux, porter les mêmes marques de chaussures, de sacs scolaires, jouer aux même jeux vidéo, avoir un portable et des centaines d'amis sur Facebook, recevoir et envoyer des dizaines de SMS par jour et par nuit, n'arrivent pas à encaisser le choc d'une rupture amoureuse, ne se font pas confiance...

 

Et pendant ce temps, l'Education Nationale parle de rythmes scolaires...

 

Repost 0
Published by monique.plantier.over-blog.com - dans Humeurs - découvertes - partages
commenter cet article
1 février 2013 5 01 /02 /février /2013 14:11

 

regan3

 

 

James Johns Regan a effectué 4 campagnes militaires: 2 en Afghanistan et 2 en Irak.

Décoré de l'Army Achievement, Bonne conduite, Service de la défense de la nation, Campagne d'Afghanistan, d'Irak, Médaille de guerre contre le terrorisme, ruban de l'armée, Médaille du combat dans l'infanterie, Badge d'expert dans l'infanterie, insigne des parachutistes et la Purple Heart.

Il voulait devenir enseignant.

Il a été tué au Nord de l'Irak, à l'âge de 26 ans, dans l'explosion de son véhicule, en mission.

Il ne reste que l'amour...

mary-mchugh-james-regan

( Photographie: John Moore )

Repost 0
Published by monique.plantier.over-blog.com - dans Humeurs - découvertes - partages
commenter cet article
13 janvier 2013 7 13 /01 /janvier /2013 16:20

Monique PLANTIER

Trouvé sur internet, ça fait plaisir!!!

Repost 0
Published by monique.plantier.over-blog.com - dans Littéraire
commenter cet article
12 janvier 2013 6 12 /01 /janvier /2013 13:11

Artiste Chinois, Liu Bolin réagit contre la destruction de Suo Jia, village artistique, en 2005 par les pouvoirs politiques de son pays.

En utilisant son corps, il crée un espace non soumis à la répression. C'est la force de l'homme invisible, du caméléon, la résistance passive.

Malgré les pressions pour éradiquer les individualités artistiques, il nous montre que l'homme, caché certes, reste encore debout.

Voyez-plutôt:

0

1

2

3

4

5

6

7

8

Si vous ne le voyez pas, regardez du côté de la roue avant...impressionnant !

Repost 0
Published by monique.plantier.over-blog.com - dans Humeurs - découvertes - partages
commenter cet article
4 janvier 2013 5 04 /01 /janvier /2013 10:15

Pour cette nouvelle année, j'ai choisi cette phrase :

" Seul on n'est rien "

Ce n'est pas une de ces millièmes phrases que l'on trouve dans les agendas illustrés, pleines de bonnes intentions, limite moralisatrices, ou super zen.

Non, c'est une phrase prononcée par quelqu'un qui sait de quoi il parle.

Une phrase de Roland Môntins, ancien chef de groupe au GIGN, qui m'autorise cette photo:

8

                                    Pour bien commencer l'année 2013....Balaise !

Repost 0
Published by monique.plantier.over-blog.com - dans Humeurs - découvertes - partages
commenter cet article
23 décembre 2012 7 23 /12 /décembre /2012 13:40

Instantanés d'explosions liquides, eau ciselée, corolles fragiles et translucides. Voici les sculptures d'eau du photographe Marcus Reugels:

rescue detail em

3 detail em

streched detail em

water-2 detail em

water-5 slide

water-1 detail em

8 detail em

Repost 0
Published by monique.plantier.over-blog.com - dans Humeurs - découvertes - partages
commenter cet article
14 décembre 2012 5 14 /12 /décembre /2012 10:22

 

                        Blanc fascinant, froid comme la mort

shlomi nissim

          ( Photo: Shlomi Nissim )

 

                                  Blanc d'estompe, gommant

andrew george

         ( Photo: Andrew George )

 

                               Blanc camouflant, cotonneux

alexander dragunov

         ( Photo: Alexander Dragunov )

 

                                     Blanc  éblouissant, infini

sergei reoutov

         ( Photo: Sergeï Reoutov )

 

                                      Blanc révélateur, laiteux

jojo

         ( Photo: Jojo )

 

       Blanc doux comme le frôlement d'une patte de velours sur un tapis neigeux

susanne hvenegaard

         ( Photo: Susanne Hvenegaard )

Repost 0
Published by monique.plantier.over-blog.com - dans Humeurs - découvertes - partages
commenter cet article
7 décembre 2012 5 07 /12 /décembre /2012 11:18

Aujourd'hui c'est la sortie officielle du roman de Roland Môntins, ancien chef de groupe au GIGN qui a participé à plus de 200 missions, dont la plus médiatique et la plus risquée: la libération des otages de l'airbus de Marignane en 1994.

 

La version numérique (sous un autre titre) avait fait l'objet d'un précédent article : "L'Antidote" de Roland Môntins .

 

"Dans l'ombre du GIGN", est à présent un livre, édité par les éditions du Rocher.

 

Pour moi, ce roman est un petit bijou ciselé par un drôle d'orfèvre: un homme qui a passé 15 ans de sa vie à côtoyer la violence sous toutes ses formes  et qui possède comme personne la science des armes, de la tactique, des modes de combat les plus variés et en parle en expert.

Ce qui est rare dans le monde du polar.

A 59 ans, Roland Môntins signe donc seul un premier roman puissant et authentique.

S'il est passé du révolver à la plume, c'est pour suivre la voie qu'il n'a jamais quittée: celle de l'excellence.

roland-montins-dans-l-ombre-du-gign-9782268074672

A lire sans modération et à offrir avec affection...


Repost 0
Published by monique.plantier.over-blog.com - dans Littéraire
commenter cet article

Présentation

  • : Le blog de monique.plantier.over-blog.com
  • Le blog de monique.plantier.over-blog.com
  • : Une respiration...
  • Contact

Météo Ardéchoise

Recherche

Autocitation

"Attention, l'abus de certaines lectures peut provoquer une sensation de bien-être"

 

Pages

Liens