Overblog Suivre ce blog
Administration Créer mon blog
14 février 2015 6 14 /02 /février /2015 10:18

Quelle chance de pouvoir rencontrer Jacqueline Kelen !

Elle sera à Lorgues ( dans le Var ) pour deux jours d'échanges les 21 et 22 Mars.

La sagesse des contes

L'événement est assez rare, donc je relaie l'information à tous les lecteurs passionnés de cet écrivain qui sait si bien nous emmener "plus haut". "Jacqueline Kelen, la vaillante", "L'éternel masculin" de Jacqueline Kelen, "Jacqueline Kelen sinon rien!".

Merci à Isabelle d'organiser cette rencontre qui s'articulera autour de "La sagesse merveilleuse des contes".

Et j'en profite pour recommander le dernier livre de Jacqueline Kelen qui m'a littéralement "enchantée".

Unknown " Une robe de la couleur du temps", Albin Michel, Jacqueline Kelen

Repost 0
Published by monique.plantier.over-blog.com - dans Littéraire
commenter cet article
20 novembre 2013 3 20 /11 /novembre /2013 13:35

Quelques phrases aimées, extraites du livre "Le potentiel érotique de ma femme" de David Foenkinos.

 

  • Face à l'innocence, on est face à la vie qu'on ne vit pas.
  • Pour changer de vie, il lui sembla subitement qu'il lui fallait au moins mourir.
  • Pour rencontrer l'amour il faut chercher la solitude.
  • Gérard coagulait toujours sournoisement.
  • La tyrannie ne frappait jamais avant d'entrer

Et pour finir, le questionnaire :

 

a) Préférez-vous coucher avec la plus belle femme du monde sans que personne ne le sache ?

b) Préférez-vous que tout le monde croie que vous avez couché avec cette femme sans que l'acte se soit réellement produit ?

 

David Foenkinos, "Le potentiel érotique de ma femme", Gallimard, 2004.

index

Repost 0
Published by monique.plantier.over-blog.com - dans Littéraire
commenter cet article
14 novembre 2013 4 14 /11 /novembre /2013 20:40

"Etre bienveillant, c'est aller chercher la part de merveilleux chez l'autre"

Olivier de Kersauzon, "Le monde comme il me parle", Actes Sud 2013.

Repost 0
Published by monique.plantier.over-blog.com - dans Littéraire
commenter cet article
10 novembre 2013 7 10 /11 /novembre /2013 14:34

Pour les 40 ans du GIGN, Roland Môntins, ancien chef de groupe, publie un témoignage rare.

Rare, parce qu'enfin un des hommes de ce Groupe mythique prend la peine d'écrire son histoire depuis ses débuts, c'est à dire depuis qu'un jeune sous-lieutenant, Christian Prouteau, a tout mis en oeuvre pour créer cette prestigieuse unité, jusqu'à aujourd'hui.

J'ai eu le privilège de lire en avant première ce témoignage, passant des larmes ( Du sang dans le désert, Les oubliés d'Ouvéa ) au rire, avec des anecdotes que seul un homme du GIGN pouvait nous confier.

J'ai été profondément touchée par l'hommage que Roland Môntins rend à ses ainés.

En effet, pouvons-nous imaginer ces hommes s'entraîner avec des pistolets à plombs, simplement parce qu'il n'y a pas assez de munitions?

Pouvons-nous penser au calvaire enduré par six super gendarmes, otages volontaires, à la merci de Kanacs fanatisés?

Pouvons-nous ressentir l'émotion de Christian Prouteau lorsqu'il porte dans ses bras une fillette tuée par un térroriste?

Avec humilité, émotion et un talent indiscutable, Roland Môntins s'est immergé dans la mémoire collective du Groupe   ( notre GIGN, que de nombreuses nations nous envient ) , afin de nous en révéler ce qui en fait son âme.

Christian Prouteau  signe la préface de cet excellent ouvrage.

Oui Roland, les vrais chefs accompagnent toujours leurs hommes, jusqu'au bout.

 

40 ans

Repost 0
Published by monique.plantier.over-blog.com - dans Littéraire
commenter cet article
27 février 2013 3 27 /02 /février /2013 13:18

Comme j'aime le sport, après avoir lu l'excellent ouvrage "Ouvéa:L'histoire vraie" de Michel Lefèvre , j'ai enchaîné avec le tout nouveau roman de David Foenkinos "Je vais mieux", Ed Gallimard 2013.

Un grand écart littéraire, quitte à me casser le compas!

Je n'en suis qu'à la page 154, mais je tiens tout de même à saluer la prouesse technique de l'auteur  (à la page 110 ).

Audiard, où qu'il soit, en reste pantois j'en suis certaine.

Et la petite écriveronne que je suis, en crève de jalousie: Il l'a fait!!!

Je cite donc:

" Un homme chauve à vélo. A l'approche de mon Abribus, il s'est mis à ralentir, comme fasciné. Devant moi, il s'est carrément arrêté un instant:

"  ...

_ ... "

Puis il est reparti, en zigzaguant légèrement. "


Une anthologie dans l'histoire du dialogue.

Un pur bijou minimaliste.

Je ne dirai qu'un mot:

... *

( Sic )

Repost 0
Published by monique.plantier.over-blog.com - dans Littéraire
commenter cet article
13 janvier 2013 7 13 /01 /janvier /2013 16:20

Monique PLANTIER

Trouvé sur internet, ça fait plaisir!!!

Repost 0
Published by monique.plantier.over-blog.com - dans Littéraire
commenter cet article
7 décembre 2012 5 07 /12 /décembre /2012 11:18

Aujourd'hui c'est la sortie officielle du roman de Roland Môntins, ancien chef de groupe au GIGN qui a participé à plus de 200 missions, dont la plus médiatique et la plus risquée: la libération des otages de l'airbus de Marignane en 1994.

 

La version numérique (sous un autre titre) avait fait l'objet d'un précédent article : "L'Antidote" de Roland Môntins .

 

"Dans l'ombre du GIGN", est à présent un livre, édité par les éditions du Rocher.

 

Pour moi, ce roman est un petit bijou ciselé par un drôle d'orfèvre: un homme qui a passé 15 ans de sa vie à côtoyer la violence sous toutes ses formes  et qui possède comme personne la science des armes, de la tactique, des modes de combat les plus variés et en parle en expert.

Ce qui est rare dans le monde du polar.

A 59 ans, Roland Môntins signe donc seul un premier roman puissant et authentique.

S'il est passé du révolver à la plume, c'est pour suivre la voie qu'il n'a jamais quittée: celle de l'excellence.

roland-montins-dans-l-ombre-du-gign-9782268074672

A lire sans modération et à offrir avec affection...


Repost 0
Published by monique.plantier.over-blog.com - dans Littéraire
commenter cet article
7 octobre 2012 7 07 /10 /octobre /2012 17:19

"La neige trace sans le vouloir un de ces traits comme j'aimerais en tracer. Elle sait, sans rien savoir, suivre le fil à la perfection, elle souligne sans le trahir l'élan de sa courbe, elle montre  ce fil mieux qu'il ne peut se montrer lui même.

Si j'avais voulu poser de la neige sur un fil, j'aurais été incapable de faire aussi beau. Je suis incapable de faire en le voulant ce que la neige réalise par son indifférence. La neige dessine en l'air des fils à linge parce qu'elle se fout du fil.

Elle tombe, en suivant les lois très simples de la gravité, celles du vent et celles de la température, un peu de celle de l'hygrométrie, et elle trace des courbes que je ne peux atteindre avec tout mon savoir de peintre.

Je suis jaloux de la neige; j'aimerais peindre ainsi."

Alexis Jenni, L'art français de la guerre, Gallimard 2011.

neige scand

Repost 0
Published by monique.plantier.over-blog.com - dans Littéraire
commenter cet article
30 septembre 2012 7 30 /09 /septembre /2012 16:07

                                                         Le cygne

 

                                                Le signe de l'automne:

                                                 un cygne qui s'en va

                                             sur ses deux feuilles mortes

bestiaire 014

 

René Plantier

Repost 0
Published by monique.plantier.over-blog.com - dans Littéraire
commenter cet article
15 septembre 2012 6 15 /09 /septembre /2012 17:58

 

" Il y a toujours dans un livre, même mauvais, une phrase qui bondit au visage du lecteur comme si elle n'attendait que lui"

Christian Bobin, " Les ruines du ciel", Gallimard 2009.

 

magic

Repost 0
Published by monique.plantier.over-blog.com - dans Littéraire
commenter cet article

Présentation

  • : Le blog de monique.plantier.over-blog.com
  • Le blog de monique.plantier.over-blog.com
  • : Une respiration...
  • Contact

Météo Ardéchoise

Recherche

Autocitation

"Attention, l'abus de certaines lectures peut provoquer une sensation de bien-être"

 

Pages

Liens